Le Projet2017-03-30T10:02:49+00:00

Genèse

En 1911 l’architecte Le Corbusier traversa l’Europe lors de son« Voyage d’orient ». À la fin de ses études il partit faire ce grand voyage qui le marqua toute sa vie jusqu’à ses derniers jours où il tentera de rassembler ses notes prises sur la route. «Voyage d’orient 2.0» reprend ce tracé, ses étapes, un siècle plus tard et à vélo.

«J’entrepris un grand voyage qui allait être décisif, à travers les campagnes et les villes des pays réputés encore intacts ; de Prague, je descendis le Danube, je vis les Balkans serbes, puis la Roumanie, puis les Balkans de Bulgarie, Andrinople, la mer de Marmara, Istanbul (et Byzance), Brousse d’Asie. Et puis l’Athos. Et puis la Grèce. Puis le sud de l’Italie avec Pompéi. Rome. J’ai vu les grands monuments éternels, gloire de l’esprit humain. J’ai surtout cédé à cette invincible attirance méditerranéenne. Et il était temps après les dix années (copieusement rendues publiques par les revues) de l’art décoratif et de l’architecture allemands. Turquie d’Andrinople, Byzance de Sainte-Sophie ou de Salonique, Perse de Brousse. Le Parthénon, Pompéi, puis le Colisée. L’architecture me fut révélée. L’architecture est le jeu magnifique des formes sous la lumière. L’architecture est un système cohérent de l’esprit. L’architecture n’a rien à voir avec le décor. L’architecture est dans les grandes œuvres, difficiles et pompeuses léguées par le temps, mais elle est aussi dans la moindre masure, dans un mur de clôture, dans toute chose sublime ou modeste qui contient une géométrie suffisante pour qu’un rapport mathématique s’y installe.»

«Voyage d’orient 2.0» regroupe pour cette aventure deux jeunes architectes. Nous souhaitons à la sortie de nos universités, continuer d’apprendre en voyageant. Nous inscrire dans l’histoire «du grand tour» c’est réaliser une sorte de voyage initiatique, qui fut si formateur pour le futur architecte de la cité radieuse. Dépassant une simple réflexion binaire «avant/après», qui n’est qu’un des aspects de cette aventure, «Voyage d’orient 2.0» s’articule autour de cinq thématiques qui nous permettront d’organiser notre regard durant le périple : Avant/Après, les Monuments, l’Espace du Nomade, les Nouvelles Architecture Vernaculaires & le Paysage Européen. Nous espérons construire un outil d’analyse pour donner de la rigueur et de l’ordre à nos recherches. Nous partons emplis de questions, nous partons pour les éprouver et peut-être y répondre.

Le Corbusier sur le Parthénon- Athènes – Grèce -1911
Croquis du Voyage d’Orient – Istanbul – 1911
Interpreting condition, Elinor Scarth, 2014
Carnet personnel – Revire Benjamin – 2011

Les Traces

Et après ce grand voyage que restera t’il ? Les traces de notre passage seront dans un premier temps les nôtres. Nous tirerons profit de ces centaines d’expériences pour nous mais aussi pour les autres pour faire vivre notre expérience aux absents. Pour ce faire, nous dessinerons, écrirons, photographierons, pour «pousser à l’intérieur, dans sa propre histoire, les choses vues.» Ces traces apparaîtront avant même notre départ, quand nous dessinerons la carte, nous assemblerons nos vélos, nous entraînerons nos corps et habituerons notre esprit à l’impermanence.

Pendant l’aventure nous tiendrons des carnets, engendrerons de la matière, des impressions, tout ce que le temps écrase, résume et efface. Nous partagerons tout cela sur notre site, à chaque fois qu’il nous le sera possible. Peut être que nous pourrons tenir une chronique dans la presse, comme le faisait Le Corbusier dans la «feuille d’avis» de la Chaux de Fond ou les écri- vains du XIXème siècle.

Une fois rentrés, nous compilerons les documents disséminés puis nous synthétiserons l’expérience et assemblerons un carnet de voyage. Nous écrirons pour conclure ce périple, nous prendrons du recul et pourrons enfin raconter. Dépeindre les paysages, décrire les villes, rapporter les histoires et les anecdotes, conter nos rencontres, évoquer les pépins de route et les coups durs, tout ça pourra prendre des formes multiples.

One Comment

  1. Billaut Nicole 19 août 2016 at 16 h 30 min

    félicitations et admiration
    Nicole

Comments are closed.