Les Trullis

Les trullis ponctuent le paysage du Nord des pouilles. Ce coin d’Italie est de ceux qui donnent l’impression qu’on cultive localement le caillou. Alors on les range, on fait des murs en pierre, des routes en pierre, des maisons en pierre. Le trullis est un mode constructif qui utilise le plus de pierre possible. L’espace est issu de la matière. Une pièce de 3 par 3 surmonté d’une voute. Quand il faut aggrandir, on les additionne. Il n’y a pas de fenêtre, vestige d’une époque où l’on passait son temps dans les champs. Le besoin d’extérieur y est forcément différent. Le dôme de pierres nues surmontant le carré blanchi à la chaux. Une simplicité et une géométrie à la Corbusier, le jeu des volumes sous la lumières. À Alberobello, l’amas est tel que la qualité des l’espaces sont assez médiocres. Seule la silhouette de cette ville constitué de mamelons restera dans nos carnets.

On raconte que dans ces régions si pauvres, on redoutait le passage du percepteur. Si la venu était confirmé, on retirait la clé de voute pour effondrer la maison, évitant ainsi de payer des impôts. L’incarnation d’un monde où le temps ne valait pas d’argent.

Le paysage de mamelons
Symboles et schéma constructif
By |2017-01-31T22:45:09+00:0013/09/2016|Le Paysage Européen|Commentaires fermés sur Les Trullis